mercredi 14 janvier 2009

Autel


On a enfermé le saint
Derrière de lourdes grilles
Pour l'oublier
Et continuer à vivre
Sans trop penser
A l'imiter

Ce n'est pas lui 
Que l'on enferme
Car il est ailleurs bien vivant
C'est l'or que l'on thésaurise
Et que l'on protège

Le monde 
Est désespérément raisonnable
Il ne croit plus à ceux
Qui ont donné leur vie 
Pour ne pas renier Dieu

Mais il se délecte 
Au spectacle des héros fictifs
Que les marchands
Lui vendent chaque jour
Sur des écrans 
Aussi grands que la vie

Et les fleurs en plastique
Seront bientôt plus pratiques
Que les vraies
Et dureront plus longtemps

Ce siècle 
Est stupidement matériel
Et la moindre herbe folle
Se rit de lui
Au printemps


Claude Lopez-Ginisty: L'autre versant de la Vie
Photo: Michel Balestra/ Saint Maximin

2 commentaires:

monomakh a dit…

ca fait longtemps que je ne soit venu au Courtil! "Ce siècle Est stupidement matérielEt la moindre herbe folleSe rit de luiAu printemps".Merci

megat a dit…

Hi!! Your blog are very nice and more info. I hope follow my blog and please click my google ads.