samedi 1 novembre 2008

Solitude des lieux


Solitude des lieux 
Habités par l'histoire
L'air est empli
D'échos silencieux

Il fait doux
Au soleil du souvenir
Passer sur la terre
Foulée par les morts

Tout est bel et bon
Sous le ciel automnal
Qui frissonne de feuilles 
Et jette ses ors à la brume

Nul paysage n'est étranger
A l'âme qui aime et compatit
Je retrouve en mon cœur
Des aurores semblables

Et je passe en rêvant
Solitaire et serein
Dans cette éternité immobile
Qui abolit le temps

Le soir tombera
Comme tombent les feuilles
Deuil de lumière
Après l'oriflamme du couchant

Je suis soudain 
Rassasié de beauté
Et je suis devenu émerveillé
Le calme doux du paysage

Claude Lopez-Ginisty: L'autre versant de la Vie
Photo: Villers, Belgique, (auteur)

1 commentaire:

Lorraine a dit…

Je sens la profonde paix que ces lieux ont laissé en vous, cher Claude, et je partage un moment ce recueillement de silence.