jeudi 11 septembre 2008

Grâce


Si tu crois que tout était écrit
Couche-toi dans la fosse
Et attends la seule chose
Que tu puisses espérer
D'une telle pensée

Chaque soleil se lève 
Sur un nouveau paysage 
Et la rose d'aujourd'hui
N'a plus le parfum d'hier

Le visage des jours
N'est jamais ce masque rigide
Que ton esprit las imagine

Le front du temps se ride et se lisse
Au gré des saisons
Qui sont toujours changeantes
Avec les petits matins clairs
Où toute vie commence
Et les belles nuits étoilées
Qui donnent espoir d'être sauvé

En pensant que ta limite
Est vérité
Tu dis que le flocon 
Est une avalanche

Mais sur la terre des vivants
Le Maître nous donna la liberté
Et Il est seul esclave
De Son Amour compatissant

Toutes les vies sont essentielles
Belles et uniques
Dans leur cheminent d'azur et de pluie
Mais elles deviendront inutiles
Froides et désespérées
Sans croiser le regard 
De Celui Qui est

Claude Lopez-Ginisty: Le livre de sable et de soleil
Gif: http://www.icone-gif.com/

2 commentaires:

reno a dit…

Ce poème, la dernière partie, m'a fait penser à cette phrase que j'aime beaucoup de l'archimandrite Soprhony : Il ne faut jamais se comparer à personne. Chacun de nous, aussi petit soit-il, est grand devant l'Eternel; Dieu établit avec chaque être humain une relation cordiale et unique.

A bientôt et merci de votre visite et de votre message.

reno a dit…

Vous avez eu la chance de connaître père Sophrony, quelle bénédiction! Moi j'ai la chance d'avoir un grand frère qui est moine à son monastère, c'est aussi une bénédiction. J'ai donc entendu énormément parler de père Sophrony et toujours en bien. Et il me semble que la joie et la lumière qui était la sienne, est toujours bien vivante à travers les moines et moniales de la communauté, qui sont vraiment très doux, souriant et grandement accueillant.
Je suis à chaque fois rentré grandi et ressourcé de ce lieu.
Oups, je me suis un peu emporté, chaque fois que j'entends parler de père Sophrony ou de son monastère ça me rappelle de très bon souvenir, c'est pour cela.
Désolé pour ce commentaire qui est un peu hors sujet par rapport au poème.
Merci pour le votre et Bonne soirée

ps: si vous voulez me partager quelque chose suite à ce commentaire. voici mon adresse mail: renorindlis@hotmail.com